L'experte et conférencière en chamanisme d'un point de vue scientifique CORINE SOMBRUN


corine sombrun intervenante conferenciere contact

CORINE SOMBRUN passe son enfance en Afrique, au Burkina Faso puis dans le sud de la France. Après des études de musicologie et un premier prix international de Musique de Chambre, elle s’installe à Londres où elle travaille comme pianiste-compositeur puis reporter pour BBC World Service.

Au cours d’un reportage en Mongolie en 2001, le chamane Balgir lui annonce qu’elle est chamane et qu’elle doit suivre un enseignement secret. Elle passe ainsi plusieurs mois par an pendant huit ans à la frontière de la Sibérie auprès de Enkhtuya, chamane de l’ethnie des Tsaatans chargée de lui enseigner les techniques de transe.  CORINE SOMBRUN collabore aujourd’hui avec des scientifiques et est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences.

Passionnée par les mondes autochtones et le dialogue interculturel, CORINE SOMBRUN s’attache à les faire découvrir au travers de conférences, de workshop (Ecole des Beaux-Arts de Paris) et de plusieurs livres dont Journal d’une apprentie chamane (Albin Michel, Pocket), Une parisienne en Mongolie (Albin Michel, Pocket), Dix centimètres loi Carrez (Belfond), Les tribulations d’une chamane à Paris (Albin Michel, Pocket), Sur les pas de Geronimo (Albin Michel, Skyhorse Publishing, Pocket), Les esprits de la steppe (Albin Michel) et Sauver le Planète, le message d’un chef indien d’Amazonie (Albin Michel, mars 2015)”

Ses domaines d’intervention sont essentiellement le chamanisme d’un point de vu scientifique (“La transe chamanique, capacité du cerveau ?”, “Transe chamanique et neurosciences”, “Chamanisme, fantasme ou réalité ?”, “Les mondes invisibles explorés par la science”, “ De l’intuition à la transe chamanique”) . Mais aussi, dans le domaine de l’Art (Workshop à l’école des Beaux-Arts de Paris sur le thème “Transe chamanique et création artistique”) et de l’écologie au travers des peuples autochtones (“Plaidoyer pour la planète”, “Sauver la planète, les solutions d’un chef indien d’Amazonie” ).